Confrérie du serveur Sirannon sur Lotro
 
AccueilCalendrierFAQS'enregistrerConnexion
Bienvenue à toi Invité, si tu as besoin d'informations ou si tu as des questions n'hésites pas. Bon jeu à toi !
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
LORE
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Mer 25 Jan 2017 - 18:44

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Lorminam, Ombre Furtive - partie 2 : La route se poursuit sans fin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alcala

avatar

Race : Hobbit (Féminin)
Classe : Chasseur
Niveau : 115
Reroll : Lorminam / Feredoc / Eralindis / Vethorn
Messages : 40
Date d'inscription : 20/05/2016
Age : 27
Localisation : Bruxelles - Belgique

MessageSujet: Lorminam, Ombre Furtive - partie 2 : La route se poursuit sans fin   Ven 19 Aoû 2016 - 11:42

DEUXIEME AGE DU SOLEIL

Après la Grande Bataille, la défaite de Morgoth, le changement radical de la face du monde et la disparition du Beleriand sous les eaux, nombre d’Elfes s’en furent vers ce qui est aujourd’hui appelé le Lindon. Ce royaume mis en place par Gil-Galad au commencement du Deuxième Age est tout ce qui reste du vert pays d’Ossiriand et, par extension, le souvenir de la vaste contrée du Beleriand.

C’est là que fut érigé le plus réputé des ports Elfes, Mithlond, connu en langue commune sous le nom des Havres Gris. Et c’est là que Lorminam trouva refuge avec sa sœur et son père, mais comme il est dit plus avant, sa trace fut perdue entre les évènements de l’attaque des Havres du Sirion et l’achèvement de la construction des Havres Gris.

Lorminam fut à jamais meurtri dans son fort intérieur et dans son esprit par les guerres ravageuses qui avaient sévies durant le Premier Age du Soleil et qui avaient ravagées sa terre natale dont il ne restait plus rien aujourd’hui. Mais il était une fois de plus aux abords de la mer et son doux chant n’avait de cesse de le rassurer. Il n’était pas rare de le trouver à marcher sans but, perdu dans ses pensées profondes, le long des rivages de la mer dans le Golfe de la Lune. Mais il ne se reposa pas sur ses lauriers et restait très lucide quant à l’avenir du monde. Il savait que, même si Morgoth avait été vaincu, toutes ses forces n’en avaient pas été éliminées et il savait que bientôt, un autre Seigneur des Ténèbres se dévoilerait. Alors, avec le plus grand acharnement, il continua de parfaire sa maîtrise des éléments et ses techniques de combat, ainsi que ses pratiques magiques et ses capacités de guérison.

Pendant de très longues années, il put vivre en paix aux Havres Gris avec sa famille et ses amis, aux côtés de hauts Elfes, tels que Galadriel, Celeborn, Gil-Galad, Elrond et Cirdan. Et, peu à peu, Lorminam s’éloigna des vastes côtes du Lindon pour s’aventurer en Terre du Milieu et contempler les nouveaux paysages qu’elle avait à offrir et rencontrer ses habitants, dont la plupart n’avaient jamais mis les pieds dans le Beleriand. 

Mais environs 500 ans après le commencement du Deuxième Age, le plus fidèle et le plus redoutable serviteur de Morgoth refit surface. Sauron devint le nouveau Seigneur des Ténèbres et le nouveau pire ennemi des Peuples Libres d’Arda. Et Lorminam, conforté par le fait que ses prémonitions concernant le monde étaient exactes, fut heureux de n’avoir jamais cessé de s’entraîner et d’avoir acquis encore bien plus de puissance qu’il n’en avait auparavant. 

En l’an 750 du Deuxième Age, le royaume d’Eregion fut établit par les Noldor et lorminam quitta le Lindon afin de s’y installer aux côtés de Galadriel et Celeborn qui en furent les souverains pendant de nombreux siècles. C’est à Ost-in-Edhil qu’il s’installa, accompagné, une fois de plus, par sa sœur Ylanai et son père.

Peu de choses sont connues sur sa vie en Eregion, sinon qu’il fut initié aux techniques des forgerons, des orfèvres et des tailleurs.
De son côté, Ylanai était devenue, avec le temps une redoutable chasseresse et maniait l’arc et les flèches comme personne !

C’est aussi en ce temps là que Galadriel et Celeborn prirent contact pour la première fois avec des Elfes Nandor dans la Vallée de l’Anduin. Et lorsqu’ils décidèrent de quitter définitivement l’Eregion, en l’an 1350, pour s’installer dans ce qui devint la Lothlorien, Lorminam les accompagna, passant à travers les Mines de Khazad-dûm. Car les Nains et les Noldor s’entendaient fort bien en cette partie du monde et en ce temps et leur cohabitation était fructueuse. 
Cette fois, il partit seul et ne fut pas suivit par sa famille qui préféra rester en Eregion dont Celebrimbor devint le seigneur.

Vint ensuite le temps où un Maia du nom d’Annatar fit son apparition en Eregion et instruit les Elfes dans plusieurs domaines. Mais à l’instar de sa souveraine, Lorminam ne fit pas confiance à ce nouvel arrivant et le soupçonnait d’être le Seigneur des Ténèbres. Avec le temps, Lorminam s’était beaucoup rapproché de Galadriel et de son époux, étant presque considéré comme faisant partie de leur famille et il finit par devenir leur bras droit.

Les Anneaux de Pouvoir furent forgés, suivit par l’Anneau Unique en l’an 1600, de concert avec l’achèvement de Barad-dûr, la Forteresse de Sauron dans le Mordor. Et Sauron fut enfin démasqué, à la seconde où il enfila son Anneau. Et en l’an 1693 débuta la guerre qui opposa les Elfes à Annatar qui n’était autre que Sauron, le Seigneur des Ténèbres. Quatre années plus tard, le royaume d’Eregion fut détruit et le père de Lorminam disparut avec le royaume, ainsi que Celebrimbor, tandis qu’Ylanai s’en fut aux côtés d’Elrond qui établit le refuge de Fondcombe.

En l’an 1699, le Lindon et Fondcombe furent assiégés par Sauron et Lorminam fut envoyé en aide aux troupes de Gil-Galad et l’année suivante, Sauron se retira de l’Eriador et se retrancha à nouveau en Mordor.

Plus rien n’est connu de la vie de Lorminam jusqu’en l’an 3430, lorsque fut rassemblée la Dernière Alliance des Elfes et des Hommes et qu’ils partirent en guerre contre le Mordor. Après 4 ans d’une guerre meurtrière, les forces de Sauron furent enfin battues et commença alors le siège de barad-dûr qui prit fin en l’an 3441, lorsque l’Anneau fut prit à Sauron de la main d’Isildur et qu’il perdit tout son pouvoir.

Lorminam ayant survécut à cette atroce guerre repartit ensuite vers les bois dorés de la Lothlorien et y demeura de très nombreuses années.

Revenir en haut Aller en bas
 
Lorminam, Ombre Furtive - partie 2 : La route se poursuit sans fin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Mêlée] Stark Ombre Hiver. Avec Bran en vedette, parce qu'il est amusant.
» [Cartes] {La Route vers Fondcombe} Région Inexplorée/Sentinelle Endormie/Embuscade Orque/Poursuite Nocturne - Réponse de Dadajef [Résolu]
» La Légion de l'ombre [Alik et Dar'Lauc] - Partie 2
» L'ombre qui peint...
» simple bilan partie a 1000 points contre un nain

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 :: Section publique :: Rôle play-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: